minutesrepeater-rotaringbezel
repetitions-minutes-1991
minutesrepeater-rotaringbezel thumbnail
repetitions-minutes-1991 thumbnail
Retour

Lunette tournante

Si la répétition dans ses divers avatars est une complication fort ancienne, remontant à la fin du XVIIe siècle, le mécanisme appelé verrou ou poussoir et permettant de déclencher ou au contraire de bloquer le système de déclenchement du timbre de ces montres à sonnerie, est resté jusqu’à aujourd’hui placé sur le côté de la montre-bracelet, à l’opposé du remontoir.

 

C’est en 1991 qu’Antoine Preziuso, sur le modèle éponyme à répétition minute, inaugure un système de verrou par lunette tournante, qui donne lieu à un dépôt de brevet la même année.

 

Depuis, des marques aussi prestigieuses ont utilisé ce brevet pour certains de leurs modèles à répétition.

 

Télécharger le brevet